de
Jeudi, 01.12.2022 — 19:00
Salle Robert Krieps, Abbaye de Neumünster, 28, rue Münster, Luxembourg-Grund
Projection de film suivie d’un débat
#SalePute
Un film de Florence Hainaut et Myriam Leroy
Tickets 10 € | 5 € | 1,50 € (Kulturpass) Billets en vente ici
Inscription par téléphone : + 352 26 20 52 444

Depuis des années, Florence Hainaut et Myriam Leroy subissent des cyberviolences. Elles sont loin d’être des exceptions, c’est le cas de la plupart des femmes ayant accès à internet. En partant des discours de haine en ligne, les deux journalistes emmènent le spectateur dans un récit international, à la fois intime et politique, qui dresse un état des lieux alarmant de la misogynie.


Florence Hainaut et Myriam Leroy sont journalistes et autrices. Elles ont appris à vivre avec une grappe de harceleurs à leurs trousses depuis qu’elles ont commencé à apparaître dans les médias. Cela fait plus de 15 ans qu’elles endurent ce qu’on leur a longtemps présenté comme étant « les risques du métier » .

Longtemps, on leur a prétendu que c’était « le revers de la médaille ». Que si elles ne voulaient pas être menacées, attaquées, insultées (…), elles n’avaient qu’à changer de vie, de métier. Ou du moins rester discrètes, aborder des sujets moins polémiques …

Florence Hainaut et Myriam Leroy sont loin d’être des cas isolés. Partout dans le monde, lorsqu’une femme s’expose ou est exposée, particulièrement quand elle sort des rôles traditionnellement dévolus aux femmes, elle peut dire adieu à sa tranquillité.

La violence que subissent les femmes, facilitée par les moyens numériques et les réseaux sociaux, les pousse hors de la sphère publique, et a des conséquences sur leur santé.

Le tout, dans une indifférence généralisée.

Le film #SalePute donne la parole à des femmes de tous profils et tous pays, qui reçoivent pourtant toutes les mêmes messages. Lesquels disent, en résumé (et en poli) : reste à ta place.

 

Florence Hainaut. Après une année d’échange en Afrique du Sud, elle étudie la communication (ISFSC) puis le journalisme (IHECS), tout en travaillant pour la RTBF : En 2006, fraîchement diplômée, elle ne change de fonction. Journaliste pour les Niouzz, présentatrice des journaux parlés de la Première, Pure FM puis Vivacité, elle travaille quatre ans pour l’émission On n’est pas des Pigeons.

En 2015, elle présente l’émission politique dominicale sur la RTBF, Les Décodeurs. En 2016 elle décide de quitter son statut de salariée de la RTBF. Florence Hainaut est détentrice d’un master de spécialisation en études de genre et continue d’écrire pour divers titres de presse en Belgique francophone.

 

Myriam Leroy a fait des études de journalisme à l’ULC et a longtemps enseigné l’écriture de presse aux étudiants qui lui ont succédé sur les bancs de l’Université. Elle a travaillé comme journaliste freelance pour la presse écrite, mais aussi pour la radio et la télévision. Sa première pièce de théâtre, « Cherche l’amour », lui a valu le prix de la meilleure autrice aux Prix de la critique en 2017. Elle a depuis co-écrit le spectacle « Sisters », et écrit la pièce documentaire ADN. Son premier roman, « Ariane », a été finaliste du prix Goncourt du premier roman. Son deuxième roman, « Les yeux rouges », est sorti en août 2019 aux éditions du Seuil. Myriam Leroy était l’invitée de l’IPW en mars 2020.


Bande-annonce du film:

Commentaires de presse
#SalePute, un film qui met en lumière la haine des femmes sur Internet
TV5 Monde
Outre les témoignages saisissants sur la question, le film #SalePute propose une véritable réflexion sur la misogynie et les conséquences des cyberviolences sur l’état mental des femmes.
TV5 Monde
Organisé par l’Institut Pierre Werner sous le haut patronage de l'Ambassade de Belgique et en coopération avec neimënster et CID Fraen an Gender.