de
Présentation
© IPW
© IPW
© IPW

Culture  Europe  Grande Région


L’Institut Pierre Werner (IPW) est un centre culturel européen. Il a été créé en 2003 à Luxembourg, à l’initiative des gouvernements allemand, français et luxembourgeois, et inauguré le 13 octobre 2003. Plus d‘informations

L’IPW organise des lectures, des débats, des conférences, des expositions et soirées cinématographiques et théâtrales sur des thèmes européens et culturels. Il favorise la rencontre de personnalités allemandes, françaises, luxembourgeoises et européennes dans les domaines de la littérature, de l’art, de la politique et des sciences. D’une grande diversité, ces manifestations encouragent l’échange et une réflexion multilatérale sur l’Europe.

L’IPW travaille dans la continuité de l’esprit de Colpach, hérité de l’industriel luxembourgeois Emile Mayrisch et de son épouse philanthrope Aline Mayrisch de Saint-Hubert. Cet esprit de réconciliation, d’échange et de dialogue franco-allemand par l’intermédiaire du Grand-Duché occupe encore aujourd’hui une place non négligeable de l’identité luxembourgeoise.

Pierre Werner

Premier ministre, ministre des Finances et ministre des Affaires culturelles du Grand-Duché de Luxembourg, Pierre Werner a tout au long de sa vie politique œuvré en faveur de l’édification européenne.

S’il est souvent considéré comme le père de la monnaie unique, son action a su dépasser le cadre purement économique pour se concentrer également sur l’élaboration d’une politique culturelle dans le domaine communautaire. Ayant défendu l’identité culturelle luxembourgeoise en faisant adopter en 1984 une loi instaurant le luxembourgeois comme langue nationale du Grand-Duché, il a préservé le statu quo linguistique luxembourgeois, tout en garantissant une place importante aux langues française et allemande, toutes les deux langues officielles.

Homme de culture, humaniste convaincu, il a été l’artisan énergique et déterminé du rapprochement culturel des peuples, notamment français, allemand et luxembourgeois. Son nom reste également attaché au programme luxembourgeois de télédiffusion par satellite.

Vidéo de Pierre Werner

Remerciements au Centre d’études européennes CVCE

Pierre Werner

Premier ministre, ministre des Finances et ministre des Affaires culturelles du Grand-Duché de Luxembourg, Pierre Werner a tout au long de sa vie politique œuvré en faveur de l’édification européenne.

S’il est souvent considéré comme le père de la monnaie unique, son action a su dépasser le cadre purement économique pour se concentrer également sur l’élaboration d’une politique culturelle dans le domaine communautaire. Ayant défendu l’identité culturelle luxembourgeoise en faisant adopter en 1984 une loi instaurant le luxembourgeois comme langue nationale du Grand-Duché, il a préservé le statu quo linguistique luxembourgeois, tout en garantissant une place importante aux langues française et allemande, toutes les deux langues officielles.

Homme de culture, humaniste convaincu, il a été l’artisan énergique et déterminé du rapprochement culturel des peuples, notamment français, allemand et luxembourgeois. Son nom reste également attaché au programme luxembourgeois de télédiffusion par satellite.

Vidéo de Pierre Werner

Remerciements au Centre d’études européennes CVCE

Colpach est un village luxembourgeois, proche de la frontière belge, où se trouvait la résidence d’Emile et Aline Mayrisch. Ils en ont fait un centre de rencontres et de rayonnement européen. Ce nom est devenu un symbole du rapprochement entre les peuples d’Europe et plus particulièrement de France et d’Allemagne.

Emile Mayrisch (1862-1928) était un industriel et homme d’affaires luxembourgeois, président du géant national de l’acier ARBED. A l’initiative de l’Entente Internationale de l’Acier (1926), ancêtre de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier), il en fut le premier président. En 1926, il fonde à Luxembourg avec son gendre, Pierre Viénot, le Comité franco-allemand d’information et de documentation (Comité d’études franco-allemand) pour promouvoir l’idée des « Etats-Unis d’Europe » en matière économique.

A l’initiative de son épouse, Alinede Saint-Hubert, (1874-1947) femme de lettres et philanthrope, les Mayrisch organisent dans leur résidence de Colpach, des rencontres intellectuelles, politiques et artistiques de personnalités venant de France, d’Allemagne et d’autres pays européens. Ils souhaitent ainsi promouvoir une communauté de culture européenne. Parmi les invités, on compte Marie Delcourt, André Gide, Jacques Rivière, Paul Claudel, Jean Schlumberger, Walter Rathenau, Karl Jaspers, Ernst Robert Curtius, Richard Coudenhove-Kalergi et bien d’autres.


Le journaliste et humaniste Paul Desjardins, hôte régulier des Mayrisch, décrit, à juste titre, ce lieu de rencontre comme un « petit noyau de la future Europe ».

Pendant les années d’incertitudes de l’entre-deux-guerres, les époux Mayrisch sont allés à contre-courant des idéologies nationalistes et totalitaires ambiantes. Ils ont  utilisé la position de carrefour du Grand-Duché de Luxembourg pour promouvoir le rapprochement des peuples d’Europe tant sur le plan politique qu’économique et culturel.

L'Institut Pierre Werner adhère à la Charte de déontologie pour les structures culturelles du ministère de la Culture.


La Charte de déontologie pour les structures culturelles – signée en date du 16 juin 2022 par le directeur Olivier Frank – a pour objectif de défendre les valeurs d’éthique et de professionnalisme qui sous-tendent la relation de confiance entre les structures culturelles, les artistes et les citoyen.ne.s.

Par cette adhésion, l'Institut Pierre Werner s’engage à appliquer les principes énoncés par la Charte de déontologie, à mettre en œuvre l’ensemble des recommandations contenues dans celle-ci et à véhiculer les valeurs jugées fondamentales en matière déontologique par le ministère de la Culture en complément à des règles déontologiques propres et adaptées.


Vous pouvez consulter l’intégralité de la charte de déontologie pour les structures culturelles ici.

Membres

   

L'équipe
Olivier Frank
Directeur / Représentant du Grand-Duché de Luxembourg

frank@ipw.lu 

Tel.: (+352) 490443-76

Olivier Frank
Directeur / Représentant du Grand-Duché de Luxembourg

frank@ipw.lu 

Tel.: (+352) 490443-76

Diane Krüger
Directrice administrative / Représentante du Goethe-Institut

krueger@ipw.lu

Tel.: (+352) 490443-73

Diane Krüger
Directrice administrative / Représentante du Goethe-Institut

krueger@ipw.lu

Tel.: (+352) 490443-73

Chargé de mission culturelle / Représentant de la France

Tel.: (+352) 490443-75

Chargé de mission culturelle / Représentant de la France

Tel.: (+352) 490443-75

Johanna Nowak
Assistante de direction

nowak@ipw.lu

Tel.: (+352) 49 04 43-74

Johanna Nowak
Assistante de direction

nowak@ipw.lu

Tel.: (+352) 49 04 43-74

Membres du Conseil d’administration de l’IPW

Henri Grethen, Président
Ancien membre de la Cour européenne des comptes

Dr. Elke Kaschl-Mohni, Vice-présidente
Directrice du Goethe-Institut de Bruxelles et directrice régionale des Goethe-Institute en Europe du Sud-Ouest

Claire Lignières-Counathe, Vice-présidente
Ambassadrice de France au Luxembourg

Dr. Heike Peitsch
Ambassadrice d’Allemagne au Luxembourg

Maxime Dafri
Conseiller de Coopération et d’Action culturelle et directeur de l’Institut Français du Luxembourg

Luc Eicher, Trésorier
Conseiller au Ministère de la Culture, Luxembourg

Dr. Michèle Vallenthini
Gérante, Wild Solutions

Offres d'emplois & stages


L’Institut culturel Pierre Werner (IPW) est un centre culturel germano-franco-luxembourgeois et européen. Association sans but lucratif, l’IPW a été créé en 2003 à Luxembourg, à l’initiative des gouvernements allemand, français et luxembourgeois, afin d’encourager le dialogue interculturel entre les trois pays. La philosophie de l'IPW s'inspire des rencontres européennes initiées au Château de Colpach entre les deux guerres mondiales par Emile Mayrisch et Aline Mayrisch de Saint-Hubert.

Il organise, dans l'esprit de Colpach des lectures, débats, conférences, entretiens, expositions, soirées cinématographiques et théâtrales, colloques et projets interdisciplinaires. Il favorise la rencontre de personnalités dans les domaines de la littérature, de l’art, de la politique et de thématiques sociétales. D’une grande diversité, ces manifestations encouragent l’échange et une réflexion multilatérale sur une Europe toujours en devenir.


L’Institut est financé par les contributions des pays membres : Goethe-Institut, ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français et ministère de la Culture luxembourgeois. Il est dirigé par un conseil d’administration et est animé par une équipe internationale de 4 personnes. Il travaille en étroite collaboration avec les institutions culturelles du Luxembourg et, au-delà, avec toutes les institutions culturelles, ambassades, universités, lycées et écoles qui œuvrent pour le dialogue des cultures.


Qualifications requises :

  • formation Bac +5 en sciences humaines ou sociales, en sciences économiques, sciences de gestion ou en droit ;
  • très bonne culture générale, connaissance approfondie des courants artistiques et culturels contemporains dans les pays membres ainsi que des institutions européennes et internationales et du projet européen ;
  • une expérience professionnelle de quelques années sera considérée comme un avantage ;
  • très bonne connaissance du français, de l’allemand du luxembourgeois et de l’anglais ;
  • connaissances approfondies dans le domaine de la gestion d’établissement culturel
  • compétence sociale ;
  • aptitude à travailler sous l’autorité du conseil d’administration et à animer les collaborateurs/trices ;
  • sens aigu de la diplomatie ;
  • aptitude à travailler en réseau avec d’autres institutions culturelles et artistiques luxembourgeoises et étrangères ;
  • aptitude à développer la stratégie de l’IPW (avec le CA)
  • aptitude à monter des projets (y compris leur financement) ;
  • capacités rédactionnelles ;
  • participation active à la conception et l’animation des réseaux de communication (presse écrite, radio/TV, réseaux sociaux).


Les candidatures sont à adresser jusqu’au 15 mars 2024 avec C.V. et lettre de motivation contenant un court projet de politique générale pour l’IPW à :

Monsieur le Président du conseil d’administration de l’asbl Institut culturel européen Pierre Werner, c/o Centre culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster ; 28, rue Münster L-2160 Luxembourg (info@ipw.lu).


Annonce nouveau directeur mf Institut Pierre Werner.pdf

Actuellement, l’Institut Pierre Werner peut accueillir des stagiaires pour une durée maximale de 4 semaines.


L'Institut Pierre Werner offre un Volontariat International des Jeunes en collaboration avec la Croix-Rouge de la Sarre.


Missions des volontaires :

Plus d'informations